galette rois

Qu’est-ce-qu’on met là-dedans ?

 

– 200 gr de pâte feuilletée « classique »

– 200 gr de crème frangipane

– 1 jaune d’œuf + 1 œuf entier (pour la dorure)

– Sucre glace (pour la caramélisation finale au four)

… Et UNE FEVE !!! (sinon c’est une galette sans roi et attention aux disputes après mdrrrr :D).

 

Comment qu’on fait ça ?

 

– Préparez la pâte feuilletée.

– Préparez la crème frangipane.

… La veille pour les deux préparations ci-dessus, pour gagner du temps ;-) !

galette rois_etape 1galette rois_etape 2

– Sur une feuille de papier sulfurisé ou une feuille en silicone, étalez finement la pâte feuilletée sur 3 mm d’épaisseur, puis découpez deux disques de pâte de même dimensions, à l’aide d’un emporte-pièce ou d’une assiette de 20 cm de diamètre.

– Retournez l’un des deux disques de pâte (celui qui servira de fond, sur lequel on va étaler la frangipane), afin que le feuilletage puis monter bien droit.

– A l’aide d’un pinceau, badigeonnez-le avec le jaune d’œuf préalablement battu avec l’œuf entier, en vous arrêtant à un demi-centimètre du bord : attention à ne pas appliquer de dorure sur le bord du feuilletage, pour ne pas coller les feuillets de pâte entre eux. La cuisson du feuilletage sera ainsi plus régulière.

galette rois_etape 5

– Garnissez le centre de la pâte avec la crème frangipane en vous arrêtant à 1,5 cm du bord. La crème doit être bien concentrée au centre de la galette et ne surtout pas déborder en périphérie.

D’où l’intérêt de préparer la crème la veille (pour qu’elle continue de figer le temps de la disposer à température ambiante). Petite variante pour moi : j’ai inséré un peu de compote de pommes à la cannelle maison pour avoir un duo frangipane-pommes à l’intérieur (un peu de fruit après les fêtes ça fait du bien mangez cinq galettes aux fruits par jour arf mdr :D).

Enfin, un petit détail dans la recette qu’il ne faut pas omettre : LA FEEEEVE !!! :D mdr. J’ai tellement suivi à la loupe la recette que j’avais faillit oublier de la mettre avant de tout refermer (tout ça pour ça loool on aurait pu toujours chercher hein donc attention avant de refermer, on insère la FEEEEEVE voilà lool :P).

galette rois_etape 3

– Recouvrez le tout avec le second disque de pâte feuilletée que vous aurez préalablement retourné (à cause du biseautage des bords de la pâte).

– Appliquez légèrement vos doigts sur le pourtour de la pâte feuilletée supérieure, sans jamais écraser les bords de la pâte. En effet, les bords supérieurs et inférieurs ne doivent surtout coller, afin que les feuillets de la pâte puissent bien se décoller les uns des autres au moment de la cuisson : la galette pourra, ainsi, davantage pousser – lever – et prendre un maximum de volume.

– Chiquetez alors les bords de la galette, à l’aide du côté non coupant d’un couteau, en cisaillant légèrement les bords de la pâte.

– Faites de même pour le disque de pâte du dessus, en réalisant des arcs de cercle du haut vers le bas de la galette.

– A l’aide de la pointe d’un couteau, percez cinq endroits différents de la galette, dont le sommet, afin de laisser échapper la vapeur au cours de la cuisson.

– Dorez l’ensemble de la pâte avec le jaune d’œuf, puis mettez le tout au réfrigérateur pendant 45 minutes. Dorez uniformément la galette, désormais bien froide, une seconde fois, pour que le lustrage tienne mieux.

– Faites cuire la galette au four à 170° C ou 180° C, pendant 30 / 35 minutes, selon les fours.

galette rois_etape 6

– Sortez la galette du four, puis saupoudrez-la de sucre glace.

– Enfournez de nouveau à 250° C pour la glacer pendant 1 minute environ (pas plus sinon la galette risquerait de brûler).

 

Source : « Sensations », LE livre pâtissier du chef Conticini, éditions « La Martinière » .

 

 

Heu…excusez-moi siouplai’ mais…

 

– La recette est divine est, bien évidemment, n’ayant pas un four ventilé, l’esthétique, chez moi, est à revoir mais sinon le goût est « sublimissihmmmm »… Normal, la recette vient du livre de pâtisserie « Sensations », encore une fois, un livre complet pour les amoureux de la pâtisserie ou qui veulent faire les choses bien (quand on a le temps !!). D’autres chefs on sortis le livre de pâtisserie mais celui-ci est juste parfait jusque dans la couverture qui peut se nettoyer à l’éponge !! Bref, si vous ne voulez pas collectionnez les livres de pâtisserie ou n’en retenir qu’un, c’est celui-ci et rien d’autres avec des vrais conseils et un vrai parcours thématique :-) !!

– La prochaine que je referais cette recette j’incorporerais un croustillant praliné (avec gavottes) que j’émietterais entre les couches pour un côté plus « croquang » :P.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Imprimer Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;) :| :x :torture: :stargate: :siffle: :sante: :roll: :pain: :o :non: :mrgreen: :mdr: :lol: :leeloo: :kitty: :jaifaim: :hips: :glouton: :fouet: :fessee: :faim: :dodo: :cuit: :cry: :chef: :bisou: :bing: :bigbisous: :assassin: :P :D :?: :/ :)) :) :( :!: 8) (h)