Rendez-vous sur Hellocoton !
poulet express au gewurztraminer

Qu’est-ce-qu’on met là-dedans ?

 

– 1 poulet fermier – si possible – d’1,5 kg environ coupé

… Bien détailler les cuisses des hauts de cuisses : cela sera plus facile à manipuler dans la casserole et lors du service ;-) !

– 1 demi-bouteille d’un bon Gewurztraminer d’Alsace

Perso’, j’utilise le « classique » en cuisine occasionnellement et j’évite le vendanges tardives un peu trop sucré à mon goût (liquoreux).

– Beurre

– 20 cl de crème fraîche environ

– Huile neutre

– Sel et poivre

– Herbes de votre choix

 

 

Comment qu’on fait ça ?

 

– Sortez 10 minutes environ votre morceaux de poulet fermier coupés du réfrigérateur pour que la viande se tempère avant de la mettre à saisir dans la poêle avec de l’huile et deux noisettes de beurre ; Salez et faites colorer à feu vif sur les deux côtés chaque morceaux de poulet.

poulet express au gewurztraminer_etape 2

– Puis, poivrez et rajoutez de l’eau (avec un fond de bouillon de légumes, facultatif : vous éviterez le sel du coup si vous optez pour un bouillon en cube industriel) puis couvrez à feux doux pendant un bon quart d’heure voire vingt minutes, jusqu’à ce que la viande s’attendrisse : version express oblige, on accélère ainsi la cuisson avec la vapeur du liquide rajouté dans la casserole et le couvercle !

– Ôtez le couvercle pour finaliser votre plat / votre cuisson express du poulet : Ajoutez le Gewurztraminer d’Alsace et la crème fraîche voire un peu de beurre (une petite cuillère à thé) et laisser mijoter à feu très doux pendant 10 petites minutes le temps que la sauce soit bien uniforme et ait une belle robe dorée.

poulet express au gewurztraminer_etape 3

A ce stade, on peut aussi – pour ceux et celles qui ont des casseroles pouvant aller au four ! – à la place de terminer la cuisson toujours au « feu », passez l’ensemble au four après incorporation des liquides, pendant 15 minutes à four moyen ;-) !

– Dressez dans des assiettes avec des pappardelles aux petits pois et Serrano, en accompagnement, par exemple.

– Miamez !

Source : oim :)) !

 

 

Heu…excusez-moi siouplai’ mais…

 

– On pourrait rajouter des raisins secs et / ou des abricots moelleux voire, pour une totale « Alsace », des petites mirabelles quand elles sont de saisons (c’est un peu tard maintenant arf) ;-) !





Rendez-vous sur Hellocoton !

Imprimer Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;) :| :x :torture: :stargate: :siffle: :sante: :roll: :pain: :o :non: :mrgreen: :mdr: :lol: :leeloo: :kitty: :jaifaim: :hips: :glouton: :fouet: :fessee: :faim: :dodo: :cuit: :cry: :chef: :bisou: :bing: :bigbisous: :assassin: :P :D :?: :/ :)) :) :( :!: 8) (h)