cake tomates mozzarellacake tomates mozzarella_etape 1

Qu’est-ce-qu’on met là-dedans ?

 

– 3 œufs

– 1 demi sachet de levure

– 12,5 cl de lait

– 2 tomates

– 200 gr de mozzarella

… Au lait de bufflonne si possible (pour ne pas avoir le côté « élastique » de la mozza’ au lait simple et qui n’a rien à voir avec une fabrication à l’Italienne) !

– 2 cuillères à soupe de basilic déshydraté

– 100 gr de lardons fumés

– 150 gr de farine

– 4 cuillères à soupe d’huile

– 100 gr de gruyère râpé

– Sel et poivre

 

 

Comment qu’on fait ça ?

 

– Préchauffez le four à 200° C (th. 7).

– Pelez et épépinez les tomates. Coupez-les en petits dés et les mettre dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile d’olive, du sel et du poivre jusqu’à évaporation de toute l’eau.

Pour gagner du temps, sautez cette étape en remplaçant les tomates fraîches par des tomates sèches en bocal marinées à l’huile d’olive ;) !

– Faites dorer les lardons puis les mettre à égoutter sur un papier absorbant. Coupez la mozzarella en dés, puis y ajouter les tomates, les lardons froids et le basilic.

– Dans un bol, fouettez les œufs, ajoutez la farine et la levure. Mélangez avec l’huile, le lait chaud, le gruyère râpé et enfin le mélange mozzarella / tomates / lardons.

– Mettez dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé et faites cuire au four 45 mn, jusqu’à ce que la lame du couteau plantée dedans ressorte propre.

cake tomates mozzarella_etape 2

– Laissez refroidir un peu et démoulez sur une grille.

Source : Spigol.com (fiche recette)

 

 

Heu…excusez-moi siouplai’ mais…

 

– Je ne sais plus d’où me vient cette fiche cartonnée (je n’ai jamais utilisé des herbes de cette marque lol donc « mystherbe ») mais je m’en suis inspirée puisqu’à la base il s’agit de préparer un cake tomates et chèvre : perso’, j’ai donc adapté en remplaçant le chèvre que je n’avais pas à ce moment-là, par de la mozzarella qu’il me restait au frigo’ ; Et je n’avais pas de lardons comme on peut le voir sur la photo de coupe, en haut de recette (j’ai mis des olives noires dénoyautées à la place).

– Quand au basilic, du frais c’est évidemment meilleur (j’en ai parfois au congélateur quand j’en achète un peu trop et que je congèle l’excédent en lavant et séparant les feuilles au préalable ;) !).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Imprimer Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;) :| :x :torture: :stargate: :siffle: :sante: :roll: :pain: :o :non: :mrgreen: :mdr: :lol: :leeloo: :kitty: :jaifaim: :hips: :glouton: :fouet: :fessee: :faim: :dodo: :cuit: :cry: :chef: :bisou: :bing: :bigbisous: :assassin: :P :D :?: :/ :)) :) :( :!: 8) (h)