pâte à dim sum de base

Qu’est-ce-qu’on met là-dedans ?

 

– 350 gr de farine

– 115 ml d’eau bouillante

– 60 ml d’eau froide

– 1 bonne pincée de sel

– 1 cuillère à soupe d’huile

 

 

Comment qu’on fait ça ?

 

– Mettre la farine dans un bol et creuser un puits au centre.

pâte à dim sum de base_etape 1pâte à dim sum de base_etape 1b

Éventuellement, des herbes en plus comme indiqué par la recette (épices ou herbes : 1 demi cuillère à café)

– Ajouter l’eau bouillante peu à peu et mélanger avec une spatule en bois. Le mélange doit s’homogénéiser. Ajouter l’eau froide et le sel. Continuer à travailler le mélange pour incorporer toute la farine et obtenir une pâte.

pâte à dim sum de base_etape 2pâte à dim sum de base_etape 3

pâte à dim sum de base_etape 4

– Rouler, pousser et plier la pâte pendant 5 mn afin de la rendre lisse et élastique de la texture d’un lobe d’oreille.

pâte à dim sum de base_etape 5

… Comme pour une pâte à ravioles, en fait ;) !

– Transférer la pâte sur le plan de travail. Ajouter une cuillère à soupe d’huile sur le dessus. Masser pour faire pénétrer l’huile, puis former une boule.

pâte à dim sum de base_etape 6

En plus, on peut ajouter des herbes fraîches comme indiqué par la recette avec 1 cuillère à soupe d’eau (la cuillère à soupe d’eau n’est pas nécessaire : perso’, l’huile m’a suffit !)

Source : Dim Sum comme à Hong-Kong – Éditions Marabout

 

 

Heu…excusez-moi siouplai’ mais…

 

– Les dim sum, c’est la découverte que j’ai faite en 2012 : petits goûteux mais laborieux à faire (car petites bouchées !), ils sont parfaits pour fêter le nouvel an chinois et on peut pratiquement les faire à n’importe quelle farce !

– Ici, j’ai fait une pâte basique avec de la ciboulette et du paprika pour des >dim sum de porc au caramel<… Subliiiiime :P ! D’ailleurs, le pliage est assez simple mais, comme dit au-dessus, laborieux car il faut faire de petits disques plats puis les plier selon la forme souhaitée (le livre indique la manœuvre à suivre et d’inverser les instructions si l’on est gaucher mais je me suis vite emmêlée les baguettes lol… BREF, j’ai fait simple et cela marche : en effet, pour un pliage étoile, on met la farce en milieu de disque puis avec pouce et index on plie le haut et le bas ensemble ; Pareil pour la gauche et la droite et là il suffit de bien accentuer les quatre branche. Du coup, pour un pliage en bourse rien de plus simple : il suffit de replier vers le centre chaque branche du dim sum en étoile et de faire tourner légèrement l’ensemble pour bien fermer et donner un petit effet esthetique :)) ; C’tout ! Et on peut même s’amuser à la fin, si il y a trop de farce et encore un peu de pâte, à faire une « brioche taille guerrier dragon » (dixit kung-fû panda 2) mdrrr (bon par contre à miamer avec les baguettes, ça risque d’être difficile :D)

pate dim sum_etape 7pate dim sum_etape 8

– Enfin, sachez qu’il existe plusieurs type de pâte à dim sum (j’ai choisie la basique, histoire de me rôder :D) et que ces petites bouchées succulentes s’accompagnent de thé vert, par exemple (moi j’y ajoute des feuilles de menthe fraîche mais l’on peut trouver du thé vert orientale à la menthe déjà prêt, en herbes sèches)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Imprimer Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

;) :| :x :torture: :stargate: :siffle: :sante: :roll: :pain: :o :non: :mrgreen: :mdr: :lol: :leeloo: :kitty: :jaifaim: :hips: :glouton: :fouet: :fessee: :faim: :dodo: :cuit: :cry: :chef: :bisou: :bing: :bigbisous: :assassin: :P :D :?: :/ :)) :) :( :!: 8) (h)