Rendez-vous sur Hellocoton !

Qu’est-c’qu’on met là-dedans ?

 

– 250 g de farine

– 125 g de beurre mou

– 120 g de fruits confits mélangés

– 3 œufs

– 25 g de sucre en poudre

– 30 g de sucre en grains (c’est le sucre à chouquettes)

– 5 cl de lait

– 1 sachet de levure du boulanger lyophilisée

– 1 pincée de sel

– 1 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger

 

 

 

Comment qu’on fait ça ?

 

MAP oblige, on incorpore le liquide en premier pour terminer, au-dessus, par le « solide » (farine, sucre) et au « bip » le beurre et la fleur d’oranger (ou cette dernière au début dans les liquides) ! ;-)

– Délayez la levure dans le lait tiédi (pas plus de 30°C). Versez la farine tamisée dans un saladier, faites un creux au centre et versez-y la levure et le lait, le sucre, le sel, l’eau de fleur d’oranger et les œufs entiers. Mélangez d’abord à la fourchette puis pétrissez longuement à la main pour obtenir une pâte élastique ;

– Incorporez le beurre mou, petit à petit sans jamais cesser de pétrir, pendant au moins 10 min. Vous devez obtenir une pâte lisse et homogène qui ne colle pas ;

– Couvrez le saladier avec un linge et laissez lever 1 h dans une ambiance tiède (pas loin d’un radiateur) ;

– Pétrissez à nouveau la pâte et façonnez-la en forme de couronne, incorporez une fève. Posez cette couronne sur une plaque à pâtisserie et laissez-la lever 1 h à 1h 30, toujours dans une ambiance tiède et à l’abri des courants d’air ;

– Préchauffez le four à 210°C (th.7). Parsemez la couronne du sucre en grains, enfournez 20 à 25 min. Déposez la couronne sur une grille et décorez avec les fruits confits. Laissez refroidir avant de déguster.

 

 

Source : FemmeActuelle.fr

 

 

Heu…excusez-moi siouplai’ mais…

 

– Une recette très simple qui peut se faire à la machine à pain ou encore au robot pâtissier voire tout simplement avec ses mimines (mais attention, pâte à brioche oblige, ça colle et il faut, en plus de pétrir manuellement longuement, fariner souvent mais légèrement ses mains…). J’avais faite celle-ci au four traditionnel (pas de chaleur tournante : du coup ça colore un peu plus vers le bas de la couronne !) ;

– Pensez bien à mettre la fève AVANT cuisson (et pas après comme préconisé dans certaines recettes : ça fait un trou même en-dessous : si on est curieux on sait où elle est bref mettre la fève avant d’enfourner l’ensemble brioche ou galette classique d’ailleurs ! ;-)).





Rendez-vous sur Hellocoton !

Imprimer Imprimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez prouver que vous êtes un humain : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

;) :| :x :torture: :stargate: :siffle: :sante: :roll: :pain: :o :non: :mrgreen: :mdr: :lol: :leeloo: :kitty: :jaifaim: :hips: :glouton: :fouet: :fessee: :faim: :dodo: :cuit: :cry: :chef: :bisou: :bing: :bigbisous: :assassin: :P :D :?: :/ :)) :) :( :!: 8) (h)